Ta plus grosse erreur après avoir fait une sortie photo, et comment l’éviter.

Ta plus grosse erreur après avoir fait une sortie photo, et comment l’éviter.

2 mars 2021 0 Par Camille

Ce monde va vite. On peut se rendre à l’autre bout du monde en 24 h. C’est Jules Verne qui doit se retourner dans sa tombe. Ce qu’il faisait en 80 jours, on le fait en une journée, bon sans l’aventure qui va avec évidemment, mais bref. Tu as compris, on speed constamment. On fait des images, on saisit des moments de vie, des couleurs, et on rentre. Et que fais-tu quand tu rentres? Tu regardes ce que tu as fait, tu fais le tri, et tu retouches. Et bien, grosse erreur, et je t’explique ici pourquoi en prenant ton temps tu vas faire de plus belles photos.

Je suis parti 1 mois a Budapest, je n’ai pas trié les photos durant ce mois. J’ai attendu de rentrer chez moi. Bon j’ai perdu une carte m”moire dans l’affaire, mais cela fait parti du jeu aussi et de la chance comme dans cet article

Ta photo n’est pas belle

Alors pas d’inquiétude, ta photographie est sans doute très belle.Je provoque volontairement, comme un titre pute a cliques.

J’ai déjà parlé de ça, parfois,  si on tri et retouche dans la foulée de la sortie photo on risque de considéré sa photo mieux qu’ elle ne l’est réellement.

Peut-être, parce que tu as galéré à la faire, peut-être parce que l’action est encore toute chaude dans ta tête. Tu as encore, sans doute, l’excitation de la photo réussie.

Une photo réussie techniquement ne fait pas forcément une belle image.

En prenant ton temps pour trier et retoucher, tu vas faire retomber ton adrénaline. 

Tu vas mieux juger ta photo, tu prendras plus de recule sur ton image.

Ça m’est arrivé souvent et ça m’arrive encore de voir mon image plus belle qu’elle ne l’est.

D’ailleurs je ne regarde plus mon travail passé, c’est une des choses qui m’exaspère. Mais en même temps quand je vois l’évolution de mon travail je me dis que photographier avec consistance fait progresser un peu plus chaque jour.

Et inversement tu peux trouver une image sans intérêt et te rendre compte plus tard qu’elle raconte une belle histoire ou qu’elle te parle parce que tu es dans un autre mood qu’au moment où tu la faite et trouvée fade.

L’image en dessous qui, de base, me semblait sans intérêt, l’est devenu quand je l’ai retrouvée. Même si la photographie n’est pas exceptionnelle, elle raconte une histoire.

Une erreur commune apres une sortie photo
J’ai retrouvée cette photo d ‘un homme qui fait la manche a Prague 3 ans plus tard, en vidant des cartes mémoires.

Prendre ton temps va t’aider à mieux juger tes images.

Concrètement comment je fais?

Et bien c’est simple, j ai plusieurs appareils photo que je change en fonction de mes besoins, j ai une carte mémoire unique de 128 gigas. Cette carte mémoire, je m’en sers uniquement pour mon travail perso.

Dès que je sors pour laisser parler ma créativité, je prends cette carte mémoire avec moi, c’est toujours la même . Au moment où j’écris, je pense qu’il y a environ 3 mois de photos non triées. D’ailleurs tu me fais penser faut que je le fasse. Allez je te laisse salut…

Plus sérieusement,  je vais trier ces images quand le coeur m’en dit quand je suis dans le mood.

Après tout, ce n’est pas une commande, c’est un plaisir, alors pourquoi être rapide?

Retrouve les sensations de la pellicule

Je fais parfois de l’argentique, tu sais, cet appareil sans écran ou tu photographie et tu ne sais pas si c’est bon. Aie désolé je viens de te faire prendre un coup de vieux. Si tu as connu cela tu es vieux désolé. Je le suis aussi, que veut tu y a du bon a vieillir ;).

Je fais ça par challenge.

J’adore envoyer mes pellicules au magasin et retrouver mes négatifs que je scanne par la suite. C’est l’émerveillement à chaque fois.

J’ai tout oublié. Je redécouvre mon travail. L’excitation de tomber sur la belle photographie. 

Tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber. Tiens regarde ça c’est cadeau ça me fait penser a cette scène dans Forest Gump avec le chocolat.

Tu peux retrouver ces sensations la.

Comme je le disais en introduction, tout va trop vite, on est submergé d’infos, on ne laisse plus de calme à notre cerveau. Il est happé par tout ce bruit, toutes ces sollicitations…alors on reprend un peu le contrôle en s’accordant du temps. 

Deviens un peu paresseux (un peu, hein pas trop) et prends-toi de vrais shoots de dopamine en redécouvrant tes images longtemps après les avoir faites

Et si on prenait du temps ensemble? Mets-toi un défi, prends une carte mémoire pour tes projets créatifs. Shoot régulièrement lors de tes ballades, de tes trajets…et regarde ce qu’ils y a dans ta carte en les fin de mois. 

Encore une fois, sens-toi libre de m’envoyer des liens vers ton travail si tu veux un avis objectif. 

Tu peux me suivre cii sur Instagram.

N’oublie pas de lâcher ton meilleur commentaire afin de me donner tes impressions sur ce post.

À très vite,

Un partage vaut mieux que 1000 mots, sens toi libre de partager ;)